Agence de Presse de l'Amérique Latine

Des femmes d´Amérique latines en première ligne du sport

Par Coto Wong

La Havane, 8 mars (Prensa Latina) Accablée par les stéréotypes d’une société machiste, entre préjugés et fausses conceptions, la femme latino-américaine impose aujourd’hui sa volonté d’autonomisation pour briller dans le monde du sport.

Ces femmes deviennent de véritables championnes en défendant ce droit de vivre sans différences et de transcender les barrières entre les canons établis en matière de sexe, de race, de religion et de nationalité.

Le sport promeut la santé, le bien-être, améliore l’estime de soi, enseigne le leadership, les compétences de travail d’équipe et la persévérance, c’est pourquoi les femmes d’Amérique latine défient les barrières de genre et montrent leur potentiel.

Les données consultées révèlent l’augmentation de leur visibilité dans le sport, aujourd’hui plus que jamais : sur un total de 997 athlètes, seules 22 femmes ont participé aux Jeux Olympiques de 1900 à Paris.

Cependant, le panorama a changé et lors du rendez-vous sous les cinq anneaux de Londres en 2012, des athlètes féminines ont pour la première fois étaient présentes dans tous les sports du programme olympique.

De fait, lors de la compétition estivale de Rio de Janeiro 2016, près de 4.700 femmes, soit 45 % de tous les athlètes, ont représenté leur pays dans plus de 300 événements.

Cependant, il y a encore un long chemin à parcourir avant de voir une égalité totale dans le monde du sport, une situation beaucoup plus tangible dans le sport latino-américain.

peo/jdg/Cw