Agence de Presse de l'Amérique Latine

La Norvège suspend également le vaccin AstraZeneca

Oslo, 11 mars (Prensa Latina) Les autorités sanitaires norvégiennes ont suspendu aujourd’hui l’application du vaccin anti-Covid-19 AstraZeneca, suivant ainsi une décision similaire du gouvernement danois annoncée ce même jour.

Lors d’une conférence de presse dans cette capitale, Geir Bukholm, directeur de l’Institut national de Santé publique, a déclaré que le pays recueille des informations sur ce qui s’est passé au Danemark où des sources sanitaires ont signalé l’arrêt du produit suite à la détection de caillots sanguins chez des patients vaccinés.

Bien que cette nation n’ait pas émis de jugement concluant quant à la relation entre les deux faits, le médicament élaboré entre le Royaume-Uni et la Suède est également analysé en raison du décès de plusieurs patients inoculés, selon la presse locale.

Une décision similaire a été annoncée par le gouvernement autrichien à la suite du décès d’une infirmière qui souffrait de troubles de la coagulation après avoir été vaccinée.

L’Estonie, la Lituanie, la Lettonie et le Luxembourg ont suivi, malgré une enquête préliminaire de l’Agence européenne des médicaments ne reliant le médicament au décès en Autriche.

La suspension d’AstraZeneca dans ces pays intervient juste un an après que l’Organisation mondiale de la santé ait déclaré la pandémie de Covid-19, maladie causée par le virus SARS-CoV-2.

L’Europe est aujourd’hui l’épicentre de la pandémie avec 30 millions 587 mille 575 personnes infectées, dont 875 mille 738 sont décédées.

peo/agp/Ehl