Agence de Presse de l'Amérique Latine

Concours mondial de dessin pour dénoncer le travail forcé

Genève, 11 mars (Prensa Latina) Des dessinateurs du monde entier ont été convoqués hier pour exprimer leurs idées sur l’injustice du travail forcé à travers un concours de dessins.

Le concours, parrainé par l’Organisation Internationale du Travail (OIT), vise à sensibiliser à ce fléau à travers des messages visuels qui nécessitent peu ou pas de mots.

Outre l’OIT, le concours est parrainé par Ressources humaines sans frontières (RHSF), en collaboration avec Cartooning for Peace, un réseau de 162 dessinateurs du monde entier qui vise à défendre la liberté d’expression, les droits de l’Homme et le respect mutuel entre populations de cultures et de croyances diverses au moyen du langage universel de la vignette.

Actuellement, quelque 25 millions d’hommes, de femmes et d’enfants sont pris au piège du travail forcé, dont 16 millions sont exploités dans le secteur privé de la construction, de l’agriculture ou comme domestiques.

Selon l’OIT, sur ce total, 4,8 millions sont victimes d’exploitation sexuelle et 4 millions de personnes sont victimes du travail forcé imposé par des autorités étatiques. En outre, une victime de l’esclavage moderne sur quatre est un enfant.

Cette pratique injuste du travail est considérée par l’OIT comme un sujet complexe, mais les dessins peuvent briser les barrières linguistiques et culturelles et le rendre compréhensible, raison pour laquelle les organisateurs du concours espèrent que les graphismes aideront également les gens à se mobiliser contre cette grave violation des droits de l’Homme.

Souvent, beaucoup de gens ne sont pas conscients d’être liés au travail forcé, par les biens et les services qu’ils consomment, ou parce que cela peut se produire dans la communauté ou le quartier où ils vivent, a signalé le chef du Service de la promotion et des partenariats du Service des principes et droits fondamentaux au travail de l’OIT.

Il a ensuite souligné que, comme les journalistes, les dessinateurs ont un rôle clé à jouer pour alerter un large public sur cette réalité et changer les choses.

peo/car/crc