Agence de Presse de l'Amérique Latine

L’Église catholique considère qu’il est illégal de bénir des unions homosexuelles

Cité du Vatican, 15 mars (Prensa Latina) La Congrégation pour la Doctrine de la Foi a confirmé aujourd’hui ici l’illicéité de l’octroi de bénédictions par l’Eglise catholique aux couples du même sexe.

Dans certains milieux ecclésiaux se diffusent des projets et des propositions de bénédictions pour des unions de personnes du même sexe, a répondu l’organisme appartenant à la Curie romaine dans une note explicative à une question posée à ce sujet.

Souvent, note le texte, ces projets sont motivés par une sincère volonté d’accueil et d’accompagnement des personnes homosexuelles, auxquelles on propose des chemins supplémentaire de croître dans la foi.

Cependant, il précise que les bénédictions font partie des sacrements, 'signes sacrés créés sur le modèle des sacrements, par lesquels s’expriment des effets, surtout de caractère spirituel, obtenus par l’intercession de l’Eglise'.

Pour cette raison, est-il ajouté, 'il n’est pas licite de donner une bénédiction à des relations, ou à des couples même stables, qui impliquent une pratique sexuelle en dehors du mariage (c’est-à-dire en dehors de l’union indissoluble d’un homme et d’une femme ouverte, par elle-même, à la transmission de la vie)'.

La déclaration d’illicéité des bénédictions des unions entre personnes du même sexe n’est donc pas, et ne veut pas être, une discrimination injuste, mais revendiquer la vérité du rite liturgique et de ce qui correspond profondément à l’essence des sacramentaux, comme l’Église les comprend, précise le communiqué.

peo/mgt/Fgg