Agence de Presse de l'Amérique Latine

Des armes étasuniennes saisies dans des caches de terroristes en Syrie

Damas, 29 mars (Prensa Latina) L’armée et les forces de sécurité ont découvert aujourd’hui des armes et des munitions, dont certaines d’origine nord-américaine, dans un quartier général abandonné par des terroristes dans la province de Deraa, dans le sud de la Syrie.

Des images diffusées par la télévision d’État ont montré le matériel saisi comprenant des dizaines de fusils automatiques, de lanceurs RPG, de projectiles, de mitrailleuses et de fusils de tireurs d’élite.

Selon un officier de l’armée, le siège possédait également des missiles anti-blindés de type Malyutka et d’autres missiles de fabrication nord-américaine, ainsi que des jumelles de nuit et des équipements de télécommunication.

Il a précisé que les villageois ont collaboré et fourni des informations sur le lieu de la caserne.

Nos unités poursuivront leurs opérations de ratissage jusqu’à ce que toutes les zones rurales de Deraa soient débarrassées des armes et du matériel des extrémistes, a déclaré le militaire.

Deraa a été déclarée exempte de terrorisme au cours de l’été 2018 à la suite d’une réconciliation parrainée par la Russie, au cours de laquelle des extrémistes ont remis leurs armes lourdes et moyennes, tandis que d´autres ont quitté la zone à destination de la province septentrionale d’Idlib.

Les zones situées à l’ouest de la province à proximité des territoires occupés par Israël sont le théâtre d’attaques répétées contre des militaires et des dirigeants locaux que Damas attribue à des cellules terroristes dormantes, qui suivent les instructions de leurs commanditaires en Israël et aux États-Unis pour déstabiliser le territoire.

peo/jf/fm