Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

La Russie dément refuser le dialogue avec l’OTAN

Moscou, 30 mars (Prensa Latina) La porte-parole du Ministère des Affaires Étrangères de Russie María Zajarova a qualifié de mensonges les propos de Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN), selon lesquels son pays refuse d´entamer le dialogue. 

Lors d’une rencontre avec la presse, la porte-parole a expliqué que Moscou avait accepté de participer à une discussion de fond, 'sans entrer dans une histoire de relations publiques politisées, pour lesquelles nos partenaires occidentaux sont si célèbres'.

Elle a assuré que la partie russe a proposé d’établir un dialogue sur des sujets larges entre experts, avec la participation de militaires, et a averti que de telles propositions sont 'sur la table de monsieur Stoltenberg'.

Mercredi dernier, le secrétaire général de l’OTAN a indiqué à la presse que l’alliance regrette qu’aucune réunion du Conseil Russie-OTAN n’ait eu lieu depuis l’été 2019, parce que, selon lui, Moscou n’a pas accepté l’invitation à le convoquer.

Zajarova a déclaré que son pays tiendra compte de l’attitude de confrontation actuelle de l’OTAN dans sa politique étrangère et sa planification militaire.

Elle a estimé que les résultats de la récente réunion des chanceliers des pays de l’OTAN 'n’a apporté aucune surprise, une fois de plus l’incapacité de donner un sens à l’existence future de l’alliance et de formuler un ordre du jour positif'.

La porte-parole a déclaré que les participants à la rencontre ont convenu de la nécessité de continuer à considérer la Russie comme le principal défi à la sécurité de l’Occident.

'Ni pandémie, ni infodémie, ni terrorisme international, ni problèmes migratoires, ni phénomènes de crise économique et financière dans l’espace de leurs propres États, rien n’a été présenté par l’alliance', a souligné la porte-parole.

À son avis, l’OTAN continue de justifier une augmentation du financement de ses actions sous le prétexte de la mythique agression de Moscou.

Elle a enfin dénoncé le fait que l’Alliance Atlantique a augmenté son potentiel militaire comme jamais auparavant depuis la Guerre Froide, surtout concernant ce qu’ils appellent leur flanc oriental.

peo/mgt/mml