Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba compte un nombre élevé d’essais cliniques contre le cancer

La Havane, 12 avril (Prensa Latina) Sur plus de 100 essais cliniques qui se déroulent aujourd’hui à Cuba, 46 pour cent sont liés à la lutte contre le cancer, et aucun n’a été interrompu malgré la pandémie de Covid-19, a affirmé une autorité sanitaire.

Avec l’arrivée de la pandémie et le développement de cinq candidats anti-Covid-19, le Centre national de coordination des essais cliniques (Cencec) a réaménagé sa structure pour couvrir les échantillonnages associés à ces projets et poursuivre les tests sur le cancer, a expliqué au quotidien Granma la directrice de cette entité, Amaylid Arteaga.

Depuis 1990, Cuba a commencé à travailler sur CIMAvax EGF, un vaccin thérapeutique fabriqué par le Centre d’immunologie moléculaire (CIM) pour le cancer du poumon avancé.

Son objectif est d’arrêter la croissance de la maladie et de prévenir la récidive chez les patients atteints de cancer pulmonaire à cellules non petites.

En 2020, l’Institut Roswell Park des États-Unis et le Groupe entrepreneurial des Industries Biotechnologiques et Pharmaceutiques de Cuba (Biocubafarma) ont présenté des résultats prometteurs de l’essai clinique du CIMAvax lors du Congrès de l’Association nord-américaine pour la recherche sur le cancer.

Par ailleurs, l´île compte également Vaxira sur cette liste d´essais, un anticorps monoclonal également développé par le CIM et qui avec CIMAvax EGF offrent la possibilité de convertir le cancer du poumon avancé en une maladie chronique contrôlable.

Ils génèrent tous deux des anticorps contre les protéines qui déclenchent l’absence de contrôle dans les processus de prolifération cellulaire et sont indiqués pour les patients sous chimiothérapie ou radiothérapie et considérés comme terminaux sans alternative thérapeutique.

Les deux aident à contrôler la croissance tumorale sans toxicité associée et augmente l’espérance de vie et la qualité de vie des patients atteints de ces tumeurs.

Un autre des produits cubain à l´essai est Savax, développé par des chercheurs du Centre de génie génétique et de biotechnologie (CIGB) de Cuba contre les tumeurs des ovaires et du foie.

On peut également évoquer l´HeberProvac, seul vaccin produit jusqu’à présent dans le pays par le CIGB à Camagüey pour traiter le cancer de la prostate avancé.

D’autre part, il existe l´Heberferon, obtenu par le Centre de génie génétique et de biotechnologie après des décennies de recherche et d’essais cliniques. Unique au monde et également utilisé en ce moment dans le protocole d’action contre la Covid-19, il combine l’interféron alfa-2b humain Gamma, et a été utilisé dans le traitement du cancer de la peau, surtout chez les patients avancés.

Le Dr Irlado Bello, leader de ce projet du CIGB, a déclaré que, lors de son utilisation durant la pandémie actuelle, il a montré une efficacité remarquable pour neutraliser le SARS-CoV-2 quelques jours après l’administration de la première dose, même chez ceux qui ont une persistance virale aux 15 jours.

peo/mem/cdg