Agence de Presse de l'Amérique Latine

Impact de la pandémie sur le personnel de santé aux États-Unis

Washington, 12 avril (Prensa Latina) Plus de 3.600 travailleurs de la santé étasuniens sont morts de la Covid-19 durant la première année de la pandémie, révèle un rapport publié jeudi dernier.

L’étude, intitulée Lost in the First Line (Perdus en Première ligne), est le résultat d’un effort conjoint durant un an entre le quotidien britannique The Guardian et l’organisation non gouvernementale Kaiser Health News, basée à San Francisco, en Californie.

L’enquête, à laquelle ont participé plus d’une centaine de journalistes, a été menée car le Gouvernement des États-Unis n’avait pas de 'registre complet' des décès de travailleurs de la santé dus à la Covid-19.

En outre, les responsables de l’enquête ont indiqué que les chiffres des centres pour le contrôle et la prévention des maladies étaient probablement incomplets, comme le reconnaissent les propres dirigeants de ces entités.

Lost in First Line a compilé une série de rapports de recherche présentés avec des données graphiques, des données clés et un profil individuel de chaque travailleur de la santé qui est mort.

Les résultats de l´enquête permettent également d´analyser en partie les défaillances du système de santé et les faux pas des politiciens tout au long de la pandémie qui, selon les enquêteurs, auraient pu éviter plus de décès.

Ce travail d’un an a révélé que les deux tiers des travailleurs de la santé décédés étaient noirs ou métis et qu’un tiers d’entre eux étaient nés hors des États-Unis.

L’étude a montré que les personnes ayant des professions médicales de niveau inférieur étaient plus susceptibles de mourir de la Covid-19 que les médecins.

Par ailleurs, l’analyse a établi un lien entre la disparité dans la létalité du coronavirus et de profondes inégalités liées à la race, à l’origine ethnique et à l’état économique de la population active des États-Unis dans le domaine de la santé.

Selon le portail numérique Worldometers, depuis le début de la pandémie, plus de 31 millions 640 mille 840 cas ont été signalés aux États-Unis et plus de 572.870 décès ont été enregistrés.

peo/mgt/rgh