Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

La Bolivie ratifie son absence aux réunions auxquelles participe l’OEA

La Paz, 13 avril (Prensa Latina) La Bolivie s’absentera de réunions avec la participation de l’Organisation des États Américains (OEA) pour protester contre sa responsabilité dans le coup d´État de 2019, a réaffirmé dimanche le président du pays, Luis Arce.

Nous maintenons notre position, nous sommes très critiques au rôle joué par l’OEA dans l’attaque portée à l´encontre de l’administration d’Evo Morales en novembre 2019 et nous continuerons tant qu´ils maintiennent cette nature, a souligné le président en allusion à la direction de cette entité lors d’une conférence de presse improvisée après avoir voté au second tour des élections sous-nationales.

Arce a abordé le sujet en réponse à une question sur les raisons de son absence à la cérémonie d’ouverture des élections pour définir les gouverneurs dans les quatre départements en suspens, tenue au Tribunal suprême électoral (TSE) et à laquelle était convoqué l’organisme régional et les autorités de l’Exécutif bolivien.

Il a en outre souligné que la position de cette entité et notamment de son secrétaire général, Luis Almagro, a été reprochée non seulement par la Bolivie, mais par plusieurs pays du continent.

Après une récente ingérence dans les affaires intérieures de la Bolivie, plusieurs personnalités de la politique sud-américaine et internationale ont rappelé que le rapport partiel de l’OEA sur les irrégularités présumées dans le décompte des voix lors des élections générales d’octobre 2019 avait été le prétexte pour rompre l’ordre démocratique.

peo/jcm/znc