Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

La communication pour contrer les attaques de désinformation

La Havane, 13 avril (Prensa Latina) Le président de l’Institut Cubain de Radio y Télévision, Alfonso Noya, a plaidé hier pour l’utilisation de l’information et de la communication pour contrer les attaques dans l’environnement médiatique.

Lors d’une rencontre virtuelle de hautes autorités de l’Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique-Traité de commerce des peuples (ALBA-TCP), Noya a reconnu le défi que représente l’industrie médiatico-culturelle hégémonique, avec ses objectifs de colonisation idéologique.

Selon plusieurs tweets publiés, le titulaire a rappelé l’importance des processus de communication pour le modèle économique et social de Cuba, qui constituent un bien public et un droit citoyen, 'pour garantir une plus grande capacité de notre peuple face aux agressions'.

'Les accords de concertation régionale en matière économique, de santé, d’éducation, demandent un corrélat communicationnel ancré dans nos identités', a-t-il souligné.

Selon la page de la chancellerie, les autorités du domaine de la Communication et de l’Information de cette plate-forme régionale ont signifié lors du rendez-vous l’urgence d’activer des politiques qui favorisent une plus grande intégration entre les peuples.

Elles ont également appelé à ce que ces actions contribuent à faire face à la guerre médiatique déclenchée contre les pays du mécanisme d’intégration ALBA-TCP, composé notamment de Cuba, de la Bolivie, du Venezuela et du Nicaragua.

Ainsi que de la Dominique, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Antigua-et-Barbuda et Sainte-Lucie.

D’autres points d’analyse ont été les potentialités de l’alliance régionale et la nécessité de promouvoir les cultures, ainsi que de montrer la force, la validité et l’efficacité de ce bloc, a souligné le portail.

Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Jorge Arreaza, qui a transmis les salutations du président Nicolás Maduro, a également pris la parole et a insisté sur le développement de réseaux alternatifs et de nouveaux moyens de collaboration entre les pays de la région.

La réunion s’est tenue dans le cadre du plan de travail pour 2021 de ce mécanisme, adopté par les chefs d’État et de gouvernement lors du XVIIIe Sommet de l´ALBA-TCP en décembre 2020.

peo/oda/cgc