Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

Cuba et le Kenya réaffirment leur engagement en faveur du retour des médecins enlevés

La Havane, 13 avril (Prensa Latina) Cuba et le Kenya ont réaffirmé hier leur engagement à garantir le retour en toute sécurité des médecins Assel Herrera et Landy Rodriguez, enlevés dans la nation africaine il y a deux ans.

Le président cubain, Miguel Diaz-Canel, et son homologue kenyan, Uhuru Kenyatta, ont échangé ce lundi au sujet des efforts déployés pour le retour des médecins à l’occasion du deuxième anniversaire de leur enlèvement.

'Dans la matinée, nous nous sommes entretenus avec le président Kenyatta qui a réaffirmé l’engagement de son gouvernement dans les démarches pour assurer le retour en toute sécurité des nôtres', a publié le chef de l’État sur son compte officiel Twitter.

Diaz-Canel a également dialogué avec les familles des médecins sur ces efforts et a transmis le salut du mandataire Kenyatta.

Le docteur Herrera, spécialiste en médecine générale intégrale de la province de Las Tunas, dans l’est de Cuba, et son collègue Rodriguez, chirurgien de la circonscription de Villa Clara, au centre de l´île, faisaient partie de la mission médicale de la plus grande des Antilles au Kenya.

Selon des reportages de presse, le 12 avril 2019, ils ont été pris en embuscade et enlevés pendant leur service par des membres du groupe Al-Shabab et emmenés en Somalie.

Les médecins travaillaient dans la ville de Mandera (nord-est), limitrophe de la Somalie.

Depuis lors, le Gouvernement cubain confirme la communication permanente au plus haut niveau avec les autorités kényanes et somaliennes en vue du retour de ces deux personnes et tient les familles des spécialistes au courant des démarches.

peo/jcm/ebr