Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba condamne l'attaque du complexe de Natanz en Iran

La Havane, 13 avril (Prensa Latina) Le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodriguez, a condamné aujourd'hui la récente attaque contre le complexe de Natanz en Iran, que les autorités iraniennes lient à Israël.

Dans un message paru sur son compte Twitter, le chef de la diplomatie cubaine a assuré que l'attaque avait été "perpétrée par ceux qui s'opposent à la levée des sanctions étasuniennes contre le peuple iranien".

Le complexe d'enrichissement d'uranium de Natanz, une usine d'environ 100 mille mètres carrés située dans le centre du pays et construite à huit mètres sous terre, a été la cible du "terrorisme nucléaire" dimanche dernier, selon des sources officielles.

Mohammad Javad Zarif, ministre des Affaires étrangères de la République islamique, a annoncé lundi dernier que son pays se " vengera " de cette attaque, dont il a accusé Israël.

Selon certaines sources de presse, des centrifugeuses avancées venaient d'être activées dans l'usine pour enrichir de l'uranium.

Les sionistes veulent se venger de nos progrès sur la voie de la levée des sanctions, a-t-il déclaré, cité par les médias d'État.

Pour sa part, le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, a déclaré que les principaux dommages sont estimés à l'infrastructure technologique.

Bien que l'incident fasse l'objet d'une enquête, il existe des éléments clairs de la responsabilité israélienne dans cette action, a-t-il déclaré.

Cet incident, heureusement, n'a causé de perte de vie ni de dommage à l'environnement. Cependant, cela aurait pu être une catastrophe. C'est un crime contre l'humanité et de telles actions sont conformes à l'essence du régime sioniste, a-t-il ajouté.

peo/jcc/agp/ebr