Agence de Presse de l'Amérique Latine

Un quotidien espagnol accusé de criminaliser la solidarité mondiale avec Cuba

Madrid, 15 avril (Prensa latina) Environ 70 associations d’amitié avec l´île et de cubains résidant à l’étranger ont accusé aujourd’hui le quotidien espagnol ABC de criminaliser les actions en faveur de l’île, de son émigration et du mouvement de solidarité.

Dans un communiqué, ces collectifs ont exigé du journal de droite une rectification sur ses articles récents, dans lesquels il tente d’impliquer les organisations solidaires et d’émigrants dans une supposée infiltration de l’indépendantisme basque et catalan.

Ils ont exprimé leur rejet catégorique de la désinformation et des mensonges proférés par ABC dans le but de détourner l’attention de la réalité par de fausses accusations sur la politique internationale cubaine et la solidarité mondiale avec le pays des Caraïbes.

Le texte met en contraste ces fausses allégations avec le silence des grands médias sur les brigades médicales cubaines qui collaborent depuis plus d’un an dans de nombreux pays à la lutte contre le coronavirus SARS-CoV-2, à l’origine de la Covid-19.

Ou bien avec le silence de la presse corporative face aux impacts et dommages que provoque à Cuba le blocus économique, commercial et financier imposé depuis près de 60 ans par les États-Unis, ou encore avec le mutisme concernant le développement de cinq vaccins contre la Covid-19, une grande réussite de la science cubaine, soulignent les signataires.

'Dans le contexte actuel de manipulation médiatique à travers les Fake news (fausses informations), il faut dénoncer cette fausse accusation faite à Cuba au sujet d´une chose aussi grave que l’ingérence dans les affaires intérieures d’autres pays', signalent-ils.

'La défense de la souveraineté politique des peuples et la non-ingérence dans les affaires intérieures des pays a été, est et sera l’un des principaux drapeaux tant de l’île que de son émigration et des mouvements de solidarité internationale', soulignent-ils.

Ils précisent que dans les innombrables associations d’amitié avec Cuba et de cubains résidant dans tout l’État espagnol, des personnes très différentes collaborent.

'Des jeunes aux personnes âgées, des religieux aux laïques, des indépendantistes aux républicains, des militants de différents partis politiques aux individus engagés dans la cause des peuples face à l’impérialisme', tous peuvent être membre de ces collectifs de soutien à l´île, affirment-ils.

Toutes ces organisations fonctionnent sans aucune tutelle, affirment les signataires, tout en niant catégoriquement les allégations du journal ABC qui, analysées en détail, peuvent être facilement démontées, faute de preuves à l’appui.

peo/mgt/edu