Articles

Cuba réaffirme sa contribution à la lutte contre la Covid19

La Havane, 16 avril (Prensa Latina) Le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodriguez, a réaffirmé jeudi la volonté de son pays à contribuer à la lutte contre la Covid-19 et son attachement aux buts et objectifs du Sommet ibéro-américain du 21 avril prochain.

Lors de la réunion virtuelle dans le cadre de la deuxième réunion des ministres des Affaires étrangères de la Conférence ibéro-américaine, Rodriguez a dénoncé l'impact de la politique hostile des États-Unis, qu'il a jugé illégale, immorale, extraterritoriale et constituant une transgression massive, flagrante et systématique des droits de l'Homme.

"Sa recrudescence opportuniste dans les conditions de la pandémie de Covid-19 soumet les familles cubaines à la privation, au dénuement et à la souffrance, ce qui rend encore plus évident qu'il s'agit d'un acte de génocide selon la Convention de Genève de 1948", a-t-il ajouté.

Le blocus, a-t-il manifesté, est le principal obstacle auquel se heurte le peuple cubain pour exercer son droit au développement.

Le chef de la diplomatie cubaine a déclaré que les entraves imposées à l'innovation et au développement des nations ibéro-américaines se perpétuaient en raison d'un ordre international injuste et antidémocratique, encore plus exacerbé par la pandémie.

À cet égard, il a rappelé que la nation caribéenne a envoyé 57 brigades médicales pour contribuer aux efforts de 40 pays et territoires dans la lutte contre la Covid-19.

"Avec la même détermination, nous poursuivrons notre coopération humanitaire", a manifesté Rodriguez.

Le ministre des Affaires étrangères a plaidé en faveur d'une vaccination universelle le plus tôt possible et d'une distribution rapide, équitable, solidaire et abordable des vaccins, des fournitures médicales et des équipements pour protéger toutes les populations.

"Le néolibéralisme sauvage et excluant dans l'approche de la production et de l'acquisition des vaccins doit cesser", a-t-il conclu.

peo/jcc/jf/ebr