Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

Le Parti communiste de Cuba entérine l’unité de la Révolution

La Havane, 18 avril (Prensa Latina) Le 8ème Congrès du Parti Communiste de Cuba (PCC) s’est prononcé aujourd’hui pour la défense du processus révolutionnaire et du socialisme dans la nation caribéenne.

C’est ce qu’ont décidé les délégués en adoptant une résolution sur le Rapport central au Congrès présenté le 16 avril par le premier secrétaire du PCC, le général d’armée Raúl Castro, qui préside la réunion plénière du rendez-vous.

La résolution considère que le rapport central évalue avec 'objectivité, justesse, clarté et sens critique' les tâches accomplies par le PCC et le peuple au cours des cinq dernières années.

Elle indique que l’existence d’un parti unique a pour mission de promouvoir en son sein et dans la société la plus large démocratie et un 'échange permanent, sincère et profond d’opinions qui ne coïncident pas toujours'.

À cet égard, le document se prononce en faveur d’un lien plus étroit avec la masse ouvrière et la population et d’une participation accrue des citoyens aux décisions fondamentales.

L’unité de l’immense majorité des Cubains autour du Parti doit être gardée avec zèle et qu´il ne faudra jamais accepter la division entre les révolutionnaires sous de faux prétextes de plus grande démocratie, dit le document.

Il ajoute que ceci serait la première étape pour détruire de l’intérieur la Révolution elle-même.

Le rapport central appelle à revitaliser l’action des organisations de masse cubaines dans tous les domaines de la société et à en actualiser le fonctionnement.

Le texte entérine le principe selon lequel la propriété de tout le peuple sur les moyens fondamentaux de production constitue la base du pouvoir réel des travailleurs.

À cet égard, la résolution considère que le système des entreprises d’État est appelé à démontrer et à affirmer qu’il est et sera la forme de gestion dominante de l’économie.

Le congrès, qui prend fin demain, réunit 300 délégués représentant les plus de 700 mille militants du PCC, et ce dans le cadre des mesures sanitaires strictes correspondant à la conjoncture actuelle provoquée par la pandémie de Covid-19.

peo/Jha/ool