Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

Cuba rappelle l’empreinte du ministre de la Dignité

La Havane, 18 avril (Prensa Latina) Le ministre des Affaires étrangères de Cuba, Bruno Rodriguez, a évoqué aujourd’hui l’exemple de Raúl Roa, son homologue de 1959 à 1976, à l´occasion du 114ème anniversaire de sa naissance.

Sur Twitter, le titulaire a souligné l’empreinte de celui qui a été connu sur l’île sous le nom de « Chancelier de la Dignité ».

'Raúl Roa Garcia a imprégné la diplomatie cubaine d’un esprit révolutionnaire acharné dans la défense des causes justes', a déclaré Rodriguez.

Le ministre cubain a ajouté que son exemple inspire le Ministère des Affaires Étrangères et 'conduit notre pays dans les forums internationaux'.

En effet, il y a 60 ans, Roa dénonçait devant les Nations Unies l’agression militaire des États-Unis contre Cuba après les bombardements des aéroports de l’île le 15 avril 1961, prélude à une invasion imminente.

Il a démontré que l’attaque mercenaire de Playa Girón deux jours plus tard avait été organisée et entraînée par la Central Intelligence Agency (CIA) des États-Unis avec la complicité de gouvernements d’Amérique centrale.

L’écrivain, historien et diplomate cubain a été lié à la lutte du peuple contre la dictature de Gerardo Machado (Révolution de 1930), a plaidé pour un mouvement culturel divers, a participé à des événements internationaux et a dû s’exiler au Mexique après le coup d’État de Fulgencio Batista (1952).

Après 1959, il a représenté la Cuba révolutionnaire dans différents rendez-vous et forums mondiaux où il a dénoncé les actions violentes de Washington contre l’île dans le contexte de la Guerre froide.

peo/Jha/idm