Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba intensifie ses actions face à une situation épidémiologique complexe

Par Joel Michel Varona

La Havane, 18 avril (Prensa Latina) Les autorités sanitaires de Cuba intensifient leurs actions en vue d’améliorer la situation épidémiologique que vit aujourd’hui le pays caribéen, avec un rapport de 100 décès ce mois-ci dus à la Covid-19.

Nous cherchons des solutions, des alternatives pour inverser les résultats peu encourageants de la lutte contre la pandémie au cours des dernières semaines, a commenté le directeur national d’Épidémiologie du Ministère de la Santé Publique, Francisco Durán.

Nous avons un taux de létalité de 0,56 pour cent, et même si celui du monde est de 2,14 et celui de l’Amérique latine est de 2,42 pour cent, 'nous ne sommes pas satisfaits, pour nous il est trop élevé, et nous ne travaillons pas pour ces statistiques', mais pour obtenir des résultats plus favorables, a déclaré Durán.

Ce taux, a déclaré l’expert, ne correspond pas aux efforts déployés par le système de santé et aux ressources que l’État déploie pour mettre fin à la pandémie, qui a déjà tué 525 personnes depuis mars 2020, a-t-il rappelé.

En avril, précise Duran, 17 mille 235 citoyens sont tombés malades de la Covid-19, avec une moyenne de 1.013 cas par jour.

Une fois de plus, Durán a appelé les citoyens à ne pas perdre la perception du risque, et à cet égard, il a récemment déclaré à Prensa Latina que la présence de la maladie à Cuba dure depuis plus d´un an, et que les gens sont épuisés et accablés, mais il n’y a pas d’autre choix que de maintenir l’auto-responsabilité et les mesures de préventions.

La désinfection constante des mains, l’utilisation correcte du masque et la distanciation physique constituent le meilleur vaccin que nous ayons, comme l’a dit le président de Cuba, Miguel Diaz-Canel, a déclaré Durán. 

Nous avons plus d’une vingtaine de médicaments de production nationale pour lutter contre la Covid-19, nous avons perfectionné les protocoles à partir des connaissances acquises sur la maladie et nous avons cinq candidats-vaccins en phases d’essais cliniques sur l’Homme.

Même ceux qui sont déjà vaccinés doivent, a-t-il averti, prendre beaucoup de précautions, comme tous les autres.

S’agissant des cas pédiatriques, il a souligné que les familles doivent renforcer l´attention portée aux enfants, et qu´il n’est pas possible, a illustré Duran, qu’un nourrisson infecté ait plus de sept cas contacts après enquête épidémiologique.

Depuis mars 2020, on dénombre 11.638 cas pédiatriques, et 92,4 pour cent ont guéri, a expliqué Durán, qui a précisé qu’il n’y a pas de mesures exclusives pour le secteur pédiatrique de Cuba.

Les lignes directrices pour combattre la Covid-19 sont d’application générale, il n’y a pas de distinctions, car si les mineurs sont vulnérables, ceux de plus de 60 aussi, a souligné l’épidémiologiste.

'Les amendes imposées ne sont pas pour punir, ici ce que nous essayons tout le temps de faire c´est d’éduquer par tous les moyens possibles', a d´autre part conclu le plus haut responsable d’épidémiologie dans le pays.

peo/ode/joe