Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

Le fils du président tchadien décédé va diriger la transition

N'Djamena, 21 avril (Prensa Latina) Mahamat, le fils unique du défunt président tchadien Idriss Déby Ito, a pris aujourd'hui la tête du Conseil militaire de transition (CMT) créé la veille pour gouverner le pays jusqu'à la convocation d'élections, a annoncé aujourd'hui la présidence. 

En plus des fonctions de premier magistrat, Mahamat Idriss Deby, 37 ans, qui a le grade de général, sera le chef suprême des forces armées, indique l'annonce diffusée sur le site internet de la Présidence.

Quelques heures plus tôt, il a nommé par décret 14 généraux pour siéger au CMT jusqu'à l'élection du prochain gouvernement.

Le décès du président Idriss Déby Ito dans un centre médical de la capitale, des suites de blessures subies lors de combats contre des insurgés, a créé une situation d'incertitude dans ce pays sans littoral et appauvri d'Afrique centrale, aujourd'hui en partie dissipée avec la mise en place du CMT et la nomination d'un président de transition.

Après l'annonce de la mort du président, l'armée a diffusé qu'elle prenait en charge la gestion du pays en annonçant la dissolution du gouvernement et du parlement.

Avec une population estimée à 17 millions d'habitants sur une superficie de 1 284 000 kilomètres carrés, le Tchad est divisé en trois régions : le désert au nord, la ceinture aride du Sahel au centre et la fertile savane soudanaise au sud.

Le Tchad partage ses frontières avec la Libye au nord, le Soudan à l'est, la République centrafricaine au sud, le Cameroun et le Nigeria au sud-ouest et le Niger à l'ouest.

peo/jcc/mem/msl