Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le président de Cuba souligne la gestion du pays axée sur l’innovation

Andorre-la-Vieille, 21 avril (Prensa Latina) Le président de Cuba, Miguel Diaz-Canel, a aujourd’hui souligné la gestion centrée sur la science et l’innovation pour le développement durable lors de son intervention au XXVIIe Sommet ibéro-américain des chefs d’État et de gouvernement.

Lors de la rencontre virtuelle, il a expliqué que dans son pays, l’activité scientifique est un facteur clé du progrès et de la réalisation des objectifs de justice sociale, héritage du leader historique de la Révolution, Fidel Castro.

Selon le premier secrétaire du Parti communiste cubain, la nation dispose d’un solide système scientifique et innovant, ainsi que d’une industrie biotechnologique et pharmaceutique avancée, alliés au système de santé gratuit et de qualité, en plus de ressources humaines hautement qualifiées.

À cet égard, il a mentionné les 229 entités existantes dans le domaine de la science, de la technologie et de l’innovation, dont 141 sont des centres de recherche.

Tout cela, a déclaré Diaz-Canel, a permis à la nation de faire face à la pandémie de la Covid-19 sous l’impact du blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis, et de compter sur cinq candidats-vaccins anti-Covid-19, dont deux en phase III d’essais cliniques.

Le but, a-t-il rappelé, est de vacciner toute la population avant la fin de cette année avec nos propres médicaments.

Le plan national de développement économique et social à l’horizon 2030 accorde un rôle de premier plan à la recherche scientifique et les liens entre les structures gouvernementales et les secteurs de la connaissance et de la production ont été renforcés pour favoriser le progrès, a également noté le président cubain.

Diaz-Canel a également dénoncé les effets de la dette extérieure et a plaidé en faveur d’un ordre économique international juste, démocratique et équitable, afin de s’attaquer aux causes profondes des inégalités et de progresser vers les objectifs de développement durable. 

A cette fin, a-t-il souligné, une 'volonté politique, de solidarité, de coopération, de transferts financiers et de technologies et un accès équitable aux ressources' représentent une urgence.

'La pandémie montre que la santé, la science et les ressources disponibles doivent être mises à la disposition de tous et pas seulement pour satisfaire les intérêts de quelques-uns', a souligné le mandataire.

Le chef d’État a dirigé la délégation cubaine qui comprenait également les ministres des Affaires Étrangères, Bruno Rodriguez, du Commerce extérieur et de l’Investissement étranger, Rodrigo Malmierca, et de la Science, de la Technologie et de l’Environnement, Elba Pérez.

Le vingt-septième Sommet Ibéro-américain, événement le plus important du mécanisme de coopération regroupant les 22 pays d’Amérique latine et d’Europe hispanophones et lusophones, s´est réuni aujourd’hui sous le thème Innovation pour le développement durable : Objectif 2030. L´Ibéro-Amérique face au défi du coronavirus.

peo/oda/cgc