Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le rejet d’eaux de Fukushima suscite des inquiétudes croissantes

Séoul, 26 avril (Prensa Latina) La Corée du Sud et huit pays d’Amérique centrale ont publié vendredi dernier un communiqué conjoint dans lequel ils expriment leur préoccupation face à la décision du Japon de rejeter en mer les eaux radioactives de la centrale nucléaire de Fukushima.

Selon l’agence de presse Yonhap, le document a été adopté lors du XIIIe Forum de dialogue et de coopération entre Séoul et le Système d’intégration de l’Amérique centrale (SICA) au niveau vice-ministériel et qui s´est tenu au Costa Rica.

Dans le communiqué, les parties se déclarent préoccupées par la gravité de la situation en ce qui concerne le déversement d’eau polluée dans l’océan, tout en soulignant la nécessité d’une réponse commune de la communauté internationale à la pollution de l’océan Pacifique.

La Corée du Sud a déclaré que c’est la première fois qu’une préoccupation et une réponse commune à la décision du Japon a été exprimée lors d’une réunion multilatérale de haut niveau, ajoutant qu’elle est importante car elle a été émise par des pays non asiatiques qui partagent cet espace maritime.

Au cours de la réunion, le premier vice-ministre des Affaires étrangères, Choi Jong Kun, a souligné que la communauté internationale devrait exiger une vérification complète de la sûreté du rejet d’eau radioactive de Fukushima, en accordant la priorité à la santé des citoyens des pays du Pacifique et à la protection de l’environnement.

peo/mem/Gfa