Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

Le Nicaragua demande aux pays développés de respecter leurs engagements

Managua, 27 avril (Prensa Latina) Lors d’un forum des Nations Unies sur les forêts, le Nicaragua a demandé hier que les pays développés honorent leurs engagements d’apporter une aide officielle au progrès des nations moins bien dotées en ressources.

Lors de son intervention durant l’ouverture de la seizième période de sessions de cette rencontre, réalisée de manière virtuelle, le vice-ministre nicaraguayen de l’Environnement et des Ressources naturelles, Javier Gutiérrez, a expliqué la stratégie de son gouvernement dans le domaine forestier.

Le programme de réduction de la déforestation et de la dégradation des forêts dans le pays d’Amérique centrale comprend des actions telles que la gestion communautaire des forêts.

Grâce au programme Croisade Nationale de Reboisement, le pays travaille sur l’augmentation de la couverture végétale et l’objectif pour 2030 comprend la restauration écologique de 2,8 millions d’hectares de zones boisées, a ajouté le fonctionnaire.

En abordant la question du changement climatique et du réchauffement climatique, Gutiérrez a critiqué la double asymétrie en matière d’environnement et a souligné l’importance de défendre le principe des responsabilités communes mais différenciées.

peo/oda/fgn