Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba rejette les mesures coercitives qui limitent l’accès aux technologies

Nations Unies, 28 avril (Prensa Latina) La ministre des Communications de Cuba, Mayra Arevich, a rejeté hier à l’ONU l’application de mesures coercitives unilatérales qui restreignent l’accès des pays aux technologies pour le développement. 

Durant son intervention virtuelle lors du débat thématique de haut niveau de l’Assemblée Générale des Nations Unies sur la coopération numérique et la connectivité, la titulaire cubaine a également expliqué comment le blocus des États-Unis contre l’île limite l’accès de la population aux technologies de pointe.

Face à de tels scénarios, la ministre a appelé à l’unité et à la solidarité à l’échelle mondiale.

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont un outil pour lutter efficacement contre la pandémie de Covid-19 et contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable et de l’Agenda 2030, a-t-elle souligné.

'Sur la base de ces principes, nous réaffirmons la nécessité de renforcer la coopération et la solidarité internationales afin d’édifier un monde juste, équitable, inclusif et mieux connecté', a-t-elle déclaré.

Elle a également évoqué l’énorme fossé numérique existant entre les différents pays, malgré les progrès réalisés récemment. Ces inégalités ont augmenté durant la pandémie, alors que le contexte de la crise sanitaire lui-même a donné plus d’importance aux TIC pour travailler, étudier, faire du commerce et vivre dans les circonstances actuelles, a-t-elle manifesté.

C’est pourquoi il est si important de disposer d’une infrastructure de télécommunications qui favorise l’accès de tous dans des conditions d’égalité et contribue à répondre aux grands défis dans le domaine numérique, a-t-elle souligné.

Cuba travaille avec un Plan de Développement Économique et Social, conformément aux objectifs et buts de l’Agenda 2030, qui conçoit le développement des télécommunications dans les axes et secteurs stratégiques de l’économie, a détaillé la ministre.

Malgré le blocus économique, commercial et financier imposé par Washington et intensifié dans le contexte de la pandémie, l’île poursuit l’expansion des services dans ces domaines, a-t-elle souligné.

Aujourd’hui, a indiqué Arevich, plus de 64 pour cent des Cubains ont accès à Internet, et la téléphonie mobile compte 6,6 millions d’utilisateurs. Parralellement, les réseaux 4G se développent et 76 pour cent de la population a la couverture du signal de télévision numérique.

Le débat thématique de haut niveau de l’ONU s’est déroulé ce mardi sur le thème : 'Une approche pour combler le fossé numérique qui inclut la société dans son ensemble'.

L’objectif était de souligner l’importance et l’urgence d’un engagement politique au plus haut niveau pour combler le fossé numérique et soutenir les efforts d’adaptation, de riposte et de redressement face à la pandémie.

peo/oda/ifb