Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le Ministère des Affaires Étrangères du Pérou réitère sa préoccupation face aux ingérences

Lima, 28 avril (Prensa Latina) Le Ministère des Affaires Etrangères du Pérou s’est inquiété hier de déclarations étrangères sur le processus électoral interne, au lendemain de la diffusion des commentaires du mandataire équatorien, Lenin Moreno. 

Dans un message sur Twitter, le ministère locale a déclaré 'réitérer sa préoccupation face au fait que des personnalités étrangères s’expriment sur le processus électoral péruvien, ce qui constitue une ingérence dans les affaires intérieures'.

Le président Lenin Moreno, dans des déclarations publiées avant-hier, s’est déclaré préoccupé par le fait que le candidat péruvien Pedro Castillo, un enseignant rural et agriculteur, ait remporté le premier tour du scrutin présidentiel de son pays car il avait des affinités avec les gouvernements progressistes de la région.

Le texte du ministère péruvien ne mentionne pas Moreno et est similaire à celui émis il y a cinq jours, suite aux déclarations de sympathie envers Castillo exprimées par les anciens présidents progressistes de Bolivie, Evo Morales, et d’Uruguay, José Mujica.

Les propos de Morales et de Mujica ont suscité des commentaires de la rivale de Castillo lors du second tour du 6 juin, Keiko Fujimori, qui a quant à elle reçu le soutien de l’ancien mandataire de droite colombien Álvaro Uribe.

peo/ode/Mrs