Agence de Presse de l'Amérique Latine

Les spécialistes médicaux cubains prolongent leur collaboration au Panama

Panama, 28 avril (Prensa Latina) Le gouvernement panaméen, en coordination avec Cuba, a prolongé de deux mois la collaboration de 122 spécialistes du pays caribéen pour la lutte contre la Covid-19, selon une note officielle du Ministère de la Santé (Minsa) rendue publique hier.

Ces médecins font partie des 230 internationalistes  arrivés dans ce pays le 24 décembre dernier et la prolongation de leur séjour répond aux demandes des "directeurs médicaux de plusieurs institutions de santé et en consultation avec les sociétés médicales spécialisées du pays, en termes de disponibilité immédiate des ressources humaines nationales", assure le texte.

Le Minsa a précisé qu'il s'agissait d'un soutien apporté par du personnel médical spécialisé ne comprenant pas d’infirmiers, de médecins généralistes ou d'autres travailleurs de la santé ne faisant pas partie du contingent initial, et n´y aurait pas de personnel médical spécialisé en plus de celui qui se trouve déjà dans le pays.

Malgré les 14 semaines consécutives avec un plateau de nombre d'infections, y compris avec une tendance à la baisse, la note du Minsa insiste sur la responsabilité du gouvernement national pour se préparer à toute situation et avoir la capacité de répondre à une nouvelle vague de la maladie.

Le 2 avril dernier, 105 spécialistes du Contingent Internationaliste Henry Reeve sont rentrés à Cuba à bord d'un vol de Cubana de Aviación après trois mois passés dans les hôpitaux panaméens.

Lors de la cérémonie officielle avant leur départ, le ministre panaméen de la Santé, Luis Francisco Sucre, a remercié le geste de fraternité et de solidarité du peuple et du gouvernement de Cuba.

Dans son discours, il a reconnu le travail "inestimable" développé par ces professionnels de la santé dans les hôpitaux et les établissements permettant de soigner les patients.

Il a également assuré que le peuple cubain a fait preuve de solidarité, de vocation et de sentiments de fraternité envers ses frères panaméens, ce qui est réciproque, tout en reconnaissant la gentillesse et le courage des médecins cubains pour être venus dans ce pays au moment le plus complexe de la pandémie.

Dans le dernier rapport, le Minsa a fait état de 198 nouvelles infections et de trois décès, soit un total cumulé de 363 mille 165 personnes infectées et de 6 milles 212 décès depuis le signalement du premier cas le 9 mars 2020.

Jusqu'à mardi, le système de santé a administré 622 mille 720 doses de vaccins contre la maladie dans tout le pays, tandis que le président panaméen Laurentino Cortizo a récemment annoncé qu'au troisième trimestre de l'année, des quantités suffisantes arriveront pour étendre l'immunité à la majeure partie de la population.

peo/jcc/ga/orm