Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

La campagne électorale au Chili est relancée

Santiago du Chili, 29 avril (Prensa Latina) La campagne électorale au Chili en vue des élections des 15 et 16 mai prochain reprend aujourd’hui ses activités, notamment dans les médias, après plusieurs semaines d’interruption. 

Les activités de prosélytisme ont été temporairement suspendues lorsque les autorités ont décidé de reporter la date des élections, initialement prévues pour les 10 et 11 avril, en raison de la forte augmentation des cas de contamination due à la pandémie de Covid-19

Ainsi, les centaines de candidats aux postes de conseiller, de maire, de gouverneur et de membre de la Convention qui rédigera la nouvelle Constitution peuvent commencer leur campagne.

Celle-ci couvre, selon les dispositions du Service électoral (Servel), la propagande dans la presse écrite et radiodiffusée, les espaces publics, le travail d’activistes et la propagande dans les médias, sur les plates-formes numériques et les réseaux sociaux, entre autres.

Un total de 14,9 millions de personnes sont convoquées pour ces élections considérées comme historiques, notamment pour l’élection des 155 membres de la Convention constitutionnelle, qui sera chargée de rédiger la nouvelle grande charte nationale.

Bien qu’il ne reste que peu de temps et que la situation de la pandémie reste très critique, avec des taux élevés de contagion et de malades actifs, le système de santé sous tension et une grande partie du pays totalement confinée, il y a consensus, dans les milieux politiques, proches du pouvoir comme d’opposition, pour assurer la tenue des élections en toutes circonstances.

Le Gouvernement a en outre indiqué que les mesures sanitaires les plus strictes seront mises en place dans les bureaux de vote afin d’éviter les foyers de contagion de Covid-19.

peo/mgt/rc