Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

La production de futurs vaccins contre la Covid-19 sera assurée à Cuba

La Havane, 29 avril (Prensa Latina) L’industrie bio-pharmaceutique cubaine garantira la production à grande échelle des futurs vaccins anti-Covid-19, dont deux sont actuellement en phase III de leurs essais cliniques, afin d´accroître le nombre de personnes participant aux études, ont déclaré hier des experts.

Avec une capacité installée pour remplir 12 mille ampoules par heure, deux laboratoires du groupe d’entreprises BioCubaFarma assument ce processus de production de Soberana 02 (Souverain 02) et Abdala, les deux injections les plus avancées dans les recherches.

Le remplissage des flacons de Souverain 02, développé par l’Institut Finlay de Vaccins, est assuré par le laboratoire Biocen, une entité ayant une vaste expérience dans la production de produits biologiques, a expliqué lors du programme radiotélévisé Mesa Redonda Gabriel González, son directeur de production. Avec plus de 25 ans de travail, le centre produit neuf vaccins, dont quatre sont basés sur les plates-formes technologiques utilisées par le candidat-vaccin anti-Covid-19 Souverain 01 et 02.

Le laboratoire maintient des normes de production élevées et garantit un traitement aseptique, a souligné González.

Dans le même temps, son homologue AICA est responsable de la production d’Abdala, la formulation anti-Covid-19 du Centre de génie génétique et de biotechnologie.

Caractérisé par la production produits injectables, il est tributaire de 55 pour cent des produits de cette forme pharmaceutique du tableau de base des médicaments du pays, a expliqué Antonio Vallín, directeur de l’organisme.

A ces temps de Covid-19, ils élaborent également le Nasalféron, la formule nasale de l’interféron alfa 2b recombinant inclus dans le traitement de la maladie.

La communauté scientifique cubaine teste ces jours-ci ses deux propositions injectables sur des milliers de volontaires en cherchant à démontrer son efficacité lors de la phase III de leurs essais cliniques, pour ensuite immuniser contre le coronavirus SARS-CoV-2, responsable du mal, le maximum de la population insulaire en 2021.

peo/jf/Alb