Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

Mort confirmée d’officiers vénézuéliens lors d’affrontements dans l´État d’Apure

Caracas, 29 avril (Prensa Latina) Le Commandement Stratégique Opérationnel de la Force Armée Nationale Bolivarienne (Ceofanb) a confirmé hier que huit officiers vénézuéliens sont décédés lors d’affrontements survenus dans l’État d’Apure le week-end dernier. 

Après leur identification, un hommage posthume leur a été rendu ce mercredi, alors que le chef du Ceofanb, Remigio Ceballos, a confirmé que ce corps militaire n’aura de cesse d’atteindre son objectif.

'Nous expulserons tout groupe illégal terroriste narcotrafiquant colombien. Nous lutterons jusqu’à la victoire et obtenir la justice, jusqu’à la paix', a-t-il affirmé.

Le haut commandement militaire vénézuélien a confirmé la veille le renforcement des actions de pression pour neutraliser l’incursion des paramilitaires en provenance de Colombie.

Des sources spécialisées ont averti que la présence de groupes irréguliers dans la zone frontalière répondait à une stratégie visant à mesurer la capacité opérationnelle des forces armées vénézuéliennes à des fins déstabilisatrices.

Dans des déclarations au portail d’analyse Hinterlaces, le député Gerardo Márquez a affirmé que les affrontements armés survenus aux abords de la frontière d’Apure font partie de coups continuellement portés contre la nation sud-américaine par les États-Unis, en complicité avec le Gouvernement colombien.

peo/jf/ycv