Agence de Presse de l'Amérique Latine

L'ONU souligne le rôle de la presse dans l’offre d'informations fiables

Nations Unies, 3 mai (Prensa Latina) Le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a souligné aujourd'hui l'importance de disposer d'informations fiables, vérifiables et universellement accessibles dans le cadre du travail de la presse. 

 

Dans son message vidéo pour la Journée mondiale de la liberté de la presse, Guterres a estimé qu'il s'agissait également d'un impératif parmi les nombreux défis posés par la pandémie de Covid-19.

“Des informations fiables permettent de sauver des vies et de construire des sociétés fortes et résilientes”, a-t-il exprimé. Durant la pandémie et en ce qui concerne d'autres crises, comme le changement climatique, les journalistes et les travailleurs des médias aident à naviguer dans un paysage informationnel en évolution rapide et souvent écrasant, a-t-il ajouté.

Ces personnes abordent également de dangereuses inexactitudes et  faussetés dans le cadre de leur travail.

Mais, dans de nombreux pays, a-t-il manifesté, les journalistes courent de grands risques, notamment des restrictions, la censure, les abus, le harcèlement, la détention et même la mort - tout cela simplement pour avoir fait leur travail.

La situation continue de s'aggraver chaque jour, car l'impact économique de la pandémie a frappé de nombreux médias et menace leur survie même, a déploré le secrétaire général.

D’autre part, à mesure que leurs budgets se resserrent, l'accès à des informations fiables s'amenuise, et les rumeurs, les mensonges et les opinions extrêmes ou conflictuelles émergent pour combler les vides laissés.

Le chef de l'ONU a appelé les gouvernements du monde entier à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour soutenir les médias, qui sont des alliés dans la lutte contre la désinformation et les fake news.

Guterres a finalment fait référence à un plan des Nations Unies visant à créer un environnement sûr pour les travailleurs des médias et à préserver l'information en tant que bien public permettant de sauver des vies.

Le 3 mai a été proclamé Journée mondiale de la liberté de la presse par l'Assemblée Générale des Nations Unies en décembre 1993, sur recommandation de la Conférence générale de l'Unesco.

 

peo/jcc/jf/ifb