Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

Les Chiliens pourront porter comme premier nom celui de leur mère

Santiago du Chili, 3 mai (Prensa Latina) Le Congrès national du Chili a approuvé jeudi dernier un projet de loi qui permet aux parents de décider de l’ordre des noms de leurs enfants, en plaçant, s’ils le souhaitent, d’un commun accord, celui de la mère en premier.

La législation, qui était dans les dossiers du parlement depuis 16 ans, a finalement été publiée et deviendra une loi après sa publication au Journal officiel.

L’initiative prévoit que lors de l’enregistrement du premier enfant, les parents décident de l’ordre des noms de famille, ce qui doit être maintenu pour le reste de la descendance.

S’il n’y a pas d’accord au sein du couple, c’est la règle jusqu’à présent en vigueur, qui place le nom du père comme premier nom de famille, qui sera aplliquée.

Il est également prévu que toute personne majeure pourra, seulement une fois, demander le changement de l’ordre de ses noms de famille déterminé dans son acte de naissance et, ce faisant, changer le nom de famille de ses enfants mineurs.

peo/Jha/rc