Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

Limitations de la presse en Haïti

Port-au-Prince, 4 mai (Prensa Latina) L’ancien ministre haïtien de la Communication, Guyler Delva, a déploré hier les restrictions imposées aux journalistes en matière d’accès à l’information, les qualifiant d’obstacle majeur à la liberté de la presse. 

À propos de la Journée mondiale de la liberté de la presse, le président de l’association S.O.S Journalistes a également souligné l’aggravation de la problématique de l’impunité dans la nation caribéenne, ce qui, à son avis, envoie un message d’approbation à ceux qui commettent des crimes.

Delva a notamment critiqué le cas du journaliste haïtien Jean Dominique, assassiné en avril 2000, et dont les proches attendent toujours que justice soit faite.

Le chroniqueur politique haïtien avait reçu au moins quatre blessures par balle dans la cour de sa station, Radio Haïti Inter, événement au cours duquel l’agent de sécurité Jean-Claude Louissaint a également été abattu, selon l’enquête officielle.

Cette année, l’Organisation des Nations Unies a mis un accent particulier sur le rôle des médias dans la production d’informations vérifiées d’intérêt public, ainsi que sur la préservation du droit à la liberté d’expression.

Dans ce contexte, l’organisation internationale a encouragé le développement de structures organisées et de médias plus responsables et a invité les autorités à mettre en œuvre les recommandations relatives aux droits à l’information et à la liberté de la presse.

peo/msm/Ane