Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

Cuba prévient de la nécessité de réduire les infections de Covid-19

La Havane, 5 mai (Prensa Latina) Des scientifiques et des experts liés à la lutte contre la Covid-19 à Cuba ont averti hier de la nécessité de réduire le nombre d'infections quotidiennes par le coronavirus SARS-COV-2, qui tourne actuellement au tour de mille nouveaux cas. 

Lors d'une réunion avec le président Miguel Diaz-Canel et le premier ministre Manuel Marrero, le doyen de la Faculté de Mathématiques et d'Informatique de l'Université de La Havane, Raul Guinovart, a également mis en garde contre le nombre élevé de décès, selon un reportage de la télévision locale.

D'après  le spécialiste, si le nombre de décès par jour se maintient autour de 10, la nation des Caraïbes atteindrait le mois de juin avec 1 000 décès cumulés depuis le début de la pandémie en mars 2020.

Ce chiffre inclut des personnes qui ne sont même pas encore malades, a déclaré Guinovart, en appelant les citoyens à comprendre qu'une grande partie du problème réside dans le comportement individuel.

Le mandataire cubain a appelé à être préparés, car “il y a encore un long chemin à parcourir, des choses à approfondir, des éléments à améliorer et, surtout, à élever la perception du risque de la population", qui doit agir de manière plus responsable.

Ensuite, le chef d'État a demandé à examiner l'évolution de la pandémie au niveau international, ainsi que la recherche, afin de procéder aux ajustements nécessaires.

À cet égard, le Dr Ileana Morales, directrice nationale de la recherche scientifique et technologique du Ministère de la Santé publique, a expliqué que le comité d'innovation examinait actuellement toutes les mesures, car qu'il y en avait certaines qui, avec le temps, étaient épuisées, qu'elles soient thérapeutiques ou préventives.

La réunion a d'ailleurs permis d’analyser l'avancement des essais cliniques des candidats vaccins cubains contre la Covid-19, dont les résultats confirment les principales hypothèses soulevées lors du développement de ces produits.

Le directeur général de l'Institut Finlay de Vaccins, Vicente Vérez, a assuré que les médicaments interagissaient dans les cinq stades de la maladie, c'est-à-dire qu'ils pouvaient empêcher l'infection, sa transmission, que la personne tombe malade, l'évolution grave et la mort.

Pour sa part, la directrice du Centre de contrôle d'État des médicaments, des équipements et des dispositifs médicaux, Olga Lidia Jacobo, a évoqué le suivi de l'ensemble du processus de production et des études, comprenant des inspections du système de production et des bonnes pratiques cliniques.  

Diaz-Canel a insisté sur le fait que tous les essais doivent être menés à bien, avec transparence et sans violer les étapes, afin qu'il n'y ait aucune spéculation sur le sérieux avec lequel le pays travaille, la responsabilité et la qualité des résultats, " dont nous sommes fiers ".

Cuba a signalé ce mercredi 1070 nouvelles infections par le coronavirus SARS-CoV-2,  à l'origine de la Covid-19, et 8 décès, alors que la maladie est présente dans 85 municipalités sur les 168 du territoire national.

peo/jcc/oda/kmg/cvl