Agence de Presse de l'Amérique Latine

Activation du mécanisme de recherche de Colombiens disparus lors de la mobilisation nationale

Bogota, 11 mai (Prensa Latina) Des entités colombiennes ont commencé hier la recherche de 168 personnes disparues depuis le début de la mobilisation nationale maintenue contre plusieurs mesures officielles, dont une réforme fiscale déjà retirée par le Gouvernement. 

Le Bureau du Procureur et le Bureau du Défenseur du peuple ont mis en place un mécanisme de recherche d’urgence (MBU) en réponse à des demandes concernant des personnes portées disparues, et ont révélé que 227 d’entre elles ont été retrouvées.

'Le ministère public ouvrira d’office l’enquête, conformément à ses compétences, en vue de recueillir des éléments de preuve matériels permettant de conclure à l’acte de crime de disparition', a précisé cette instance.

Le Bureau du Procureur et le Bureau du Défenseur du peuple ont également diffusé des numéros de téléphone pour signaler des citoyens disparus avant le début de la mobilisation nationale le 28 avril dernier.

Le MBU recherchera les personnes disparues pendant la mobilisation, sans prendre en compte les cas antérieurs liés à la guerre qui a touché le pays, selon l’Unité pour la prise en charge et la réparation intégrale des victimes de ce conflit.

Les 42 entités régionales du Bureau du Défenseur du peuple accompagneront les procédures de demande de recherche des personnes disparues afin d’apporter des éléments supplémentaires dans les rapports incomplets, a expliqué cet organisme.

Le 5 mai, le Bureau du Procureur et le Bureau du Défenseur du peuple ont annoncé qu’ils travailleraient en équipe pour diffuser les statistiques officielles sur les morts, les blessés et les disparus à la suite des manifestations.

Le gouvernement a utilisé toutes ses forces contre les manifestations et autres formes de mobilisation pendant les 14 jours de révolte qui secoue le pays, période pendant laquelle le ministère public a reçu des dizaines de sollicitude d’enquêtes pour violences policières.

peo/ga/apb