Agence de Presse de l'Amérique Latine

Annonce de la poursuite de la mobilisation nationale en Colombie

Bogotá, 11 mai (Prensa Latina) Le Comité National de la mobilisation en Colombie a annoncé aujourd’hui que les protestations se poursuivront le 12 mai, après des désaccords lors d’un premier dialogue avec le président Ivan Duque. 

C’était une réunion exploratoire au cours de laquelle nous ne sommes pas parvenus à un accord avec le gouvernement national, a assuré l’organisme dans un communiqué après la rencontre entre les deux parties au siège de l’Exécutif de la capitale, la Casa de Nariño.

Le président Duque n’a pas montré d’empathie pour les raisons qui ont conduit à la mobilisation. Il n’y a pas d’empathie avec les victimes de la violence, ont souligné les organisateurs.

La déclaration du Comité National précise parmi les exigences écartées par l’Exécutif celle de 'stopper le massacre et la violence contre les personnes qui font légitimement exercice du droit à la protestation'.

La Colombie compte aujourd’hui 14 jours de répression militaire face aux protestations, aux barrages routiers et autres formes de rébellion contre des mesures officielles telles qu’un projet de réforme fiscale, retiré par le gouvernement après avoir provoqué le soulèvement national.

peo/msm/apb