Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

Le champignon noir déclaré épidémie dans une région indienne

New Delhi, 19 mai (Prensa Latina) Le gouvernement de l'État indien du Rajasthan a déclaré mercredi comme une épidémie l'infection de la mucormycose ou " champignon noir ", qui touche les patients souffrant de Covid-19. 

Le secrétaire principal à la santé, Akhil Arora, a déclaré que cette décision avait été prise pour assurer un traitement intégré et coordonné du champignon noir et de la pandémie, rapporte Zee News.

Il y a actuellement 100 cas de champignons noirs au Rajasthan, pour lesquels un service séparé a été mis en place à l'hôpital Sawai Man Singh dans la ville de Jaipur pour son traitement.

La mucormycose survient chez les patients atteints de la Covid-19, avec un diabète non contrôlé ou après des séjours prolongés en unité de soins intensifs.

Le ministre en chef du Rajasthan, Ashok Gehlot, a ordonné de renforcer les dispositions relatives au traitement de la Covid-19 dans les centres de santé communautaires et primaires.

Le diabète non contrôlé est un facteur majeur pour souffrir de mucormycose, qui entraîne davantage de complications de santé chez les patients rétablis de la Covid-19.

Le professeur R.K. Dhiman a déclaré récemment lors d'un événement en ligne qu'il s'agissait d'une infection fongique invasive rare et opportuniste s'attaquant aux patients immunodéprimés.

Les spores de ces champignons présents dans l'air, le sol et les restes décomposés pénètrent dans les sinus et les poumons lorsque l'on respire de l'air contaminé.

Les patients atteints de diabète non contrôlé et soumis à un traitement aux stéroïdes présentent un risque accru d’être atteints de la Covid-19, qui peut être traité avec succès grâce à une approche multidisciplinaire.

peo/jcc/mem/abm