Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba mise sur la coopération internationale contre la Covid-19

La Havane, 27 mai (Prensa Latina) Cuba a réaffirmé aujourd’hui son attachement au multilatéralisme et à la coopération internationale pour garantir une réponse efficace contre le coronavirus SARS-CoV-2, à l’origine de la Covid-19. 

En plus d’une année de lutte contre cette maladie, Cuba a envoyé dans 40 nations, de manière solidaire, 57 brigades du Contingent International de Médecins Spécialisés dans les Situations de Catastrophes et Graves Épidémies Henry Reeve, a précisé le ministre de la Santé Publique, José Angel Portal.

Elles se sont jointes aux plus de 28 mille professionnels du secteur qui prêtaient déjà service dans 66 pays, a précisé Portal lors de son intervention durant la Réunion virtuelle des ministres de la Santé du Mouvement des pays non alignés dans le cadre de la 74e Assemblée mondiale de la santé.

C’est avec fierté que je peux, de plus, vous parler du développement de cinq candidats vaccins, a ajouté Portal.

À partir des résultats obtenus pour deux d’entre eux, Soberana 02 et Abdala, tous deux en phase III d’essai clinique, nous avons initié ces derniers jours une intervention sanitaire dans des groupes et territoires à risque qui progresse de manière favorable, a-t-il signalé.

Jusqu’à présent, plus d’un million de personnes ont reçu au moins une dose de l’un de ces candidats vaccins, et nous prévoyons qu’à la fin du mois d’août 70 % de la population sera vaccinée, a expliqué Portal.

Une fois les études terminées, nous serons en mesure de vacciner l’ensemble de la population et d’aider les autres nations à le faire, a-t-il assuré.

Portal a par ailleurs dénoncé la recrudescence du blocus économique, commercial et financier imposé à Cuba par les États-Unis et l’application délibérée de mesures coercitives unilatérales, qui empêchent l’accès aux ressources essentielles pour la mise au point de médicaments et d’intrants pour soutenir la lutte contre le virus.

Au milieu de cette guerre économique et d’autres carences, rien ne nous a empêchés de mettre en œuvre des actions visant à protéger la vie du peuple, a souligné le titulaire.

La principale force du système de santé (de l’île) réside dans la formation de professionnels hautement qualifiés et humanistes, reconnus dans les contextes internationaux les plus divers, malgré les actions de discrédit que Washington promeut contre la coopération médicale cubaine, a-t-il précisé.

Un soutien incontestable à la lutte contre l’épidémie est le développement de l’industrie médico-pharmaceutique et biotechnologique nationale, dont les productions sont utilisées dans le traitement de la maladie, a-t-il manifesté.

peo/mem/joe