Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le blocus nord-américain entrave la lutte contre la Covid-19 à Cuba

La Havane, 7 Juin (Prensa Latina) Le blocus nord-américain contre Cuba retarde le développement de candidats vaccins, limite les interventions sanitaires et entrave la lutte contre la pandémie de Covid-19, a dénoncé vendredi dernier le Ministère des Affaires étrangères de La Havane. 

Via son compte Twitter officiel, le ministre des Affaires étrangères, Bruno Rodriguez, a déclaré que le siège imposé à l’île et la persécution des fournisseurs de l'industrie bio-pharmaceutique du pays caribéen étaient responsables de la gravité de la situation de centaines de Cubains.

Les autorités et les institutions de ce pays ont à maintes reprises condamné l'impact du siège économique, commercial et financier imposé à l'île depuis près de six décennies, et intensifié au milieu de l'urgence sanitaire.

Le groupe des industries biotechnologiques et pharmaceutiques de Cuba a signalé que la politique de Washington empêchait d'obtenir les ressources nécessaires pour garantir les médicaments du système de santé et augmentait les coûts des intrants essentielles au développement de candidats vaccins .  

Selon un rapport du pays caribéen sur les dommages du blocus, entre avril 2019 et mars 2020, les préjudices à ce secteur stratégique de l'économie cubaine se sont élevés à 161 millions de dollars.

L'industrie est affectée chaque année en termes de recherche, de fabrication et de commercialisation de ses produits, et les échanges universitaires et scientifiques sont également limités, indique le document.

De plus, l'intensification de cette politique prive le peuple nord-américain des avantages des produits pharmaceutiques développés sur l'île et reconnus au niveau international.

Malgré ce contexte, Cuba dispose de cinq candidats vaccins contre la Covid-19, dont deux, Soberana 02 et Abdala, sont en phase III des essais cliniques.

Si l'efficacité des immunogènes est prouvée et qu'ils sont approuvés par l'organisme de réglementation, Cuba pourrait disposer des premiers médicaments anti-Covid-19 conçus et produits en Amérique latine.

Selon des scientifiques et spécialistes, d'ici la fin du mois d'août de cette année, 70 % de la population cubaine sera immunisée contre le virus SARS-CoV-2 dans le cadre d'une stratégie de vaccination de la population.

peo/jcc/mem/cgc