Articles

Des députés cubains rejettent une résolution du Parlement européen

La Havane, 10 juin (Prensa Latina) La commission des Relations internationales de l’Assemblée nationale du pouvoir populaire de Cuba a rejeté aujourd’hui une résolution adoptée par le Parlement européen sur le pays des Caraïbes, qu’elle a qualifiée de 'fallacieuse et d’ingérence'. 

Dans une déclaration publiée sur le site Internet du Parlement cubain, les députés notent que l’adoption de cette décision sape la crédibilité de l’institution du vieux continent et reflète la double morale de son action envers la nation antillaise.

Il n’y a aucune intention de coopérer ou de dialoguer, note le texte en ajoutant que cette façon de se conduire est irrespectueuse, car Cuba est un État libre, indépendant et souverain.

Les parlementaires cubains ont fermement condamné la 'monstruosité promue par les représentants les plus extrémistes des groupes politiques espagnols Partido Popular y Vox', et ont souligné que le Parlement européen a été pris en otage par un petit groupe qui a des liens avec des organisations basées à Miami et financées par le gouvernement des États-Unis.

En revanche, 'face à la rhétorique violente, vulgaire et néofasciste de ce groupe minoritaire de députés européens, des voix dignes se sont élevées qui ont exposé la vérité sur Cuba et ont qualifié cette action d’hypocrisie', précise la déclaration.

Le texte fait référence aux déclarations de plusieurs députés européens sur le blocus nord-américain, considéré comme la violation la plus flagrante des droits de l’Homme du peuple cubain.

Ils se sont également prononcés en faveur d’une relation respectueuse et constructive entre la nation caribéenne et l’Union européenne (UE).

'Une résolution comme celle-ci, truffée de deux poids, deux mesures, ne nous empêche pas de dormir', affirme le document, ajoutant que les législateurs de l’île antillaise, avec la citoyenneté, renforceront encore le cadre normatif du pays de manière à donner la priorité à la pleine jouissance de tous les droits pour tous.

'Les campagnes promues par les ennemis et leurs laquais échouent face à la volonté de notre peuple de continuer à avancer uni dans la construction d’une société toujours plus juste et démocratique', soutient le document.

Jeudi, le Parlement européen a adopté une résolution affirmant que Cuba n’a pas accompli de progrès concrets en ce qui concerne les principes et objectifs généraux de l’Accord de dialogue politique et de coopération avec l’UE.

Le débat sur ce sujet s’est déroulé mardi dernier et le haut représentant de l’UE pour les Affaires étrangères, Josep Borrell, a défendu l’accord et a critiqué la recrudescence du blocus nord-américain sous l’administration de Donald Trump (2017-2021).

peo/mgt/kmg