Agence de Presse de l'Amérique Latine

La Bolivie intégre des langues autochtones dans son espace éducatif

La Paz, 6 juillet (Prensa Latina) Le gouvernement bolivien a lancé hier pour la première fois en langues autochtones aymara, quechua et guarani son principal programme éducatif télévisé en ces temps de pandémie de Covid-19. 

C’est un droit des élèves parce que nous avons 36 langues reconnues dans la Constitution Politique de l’État, a déclaré la vice-ministre de la Communication Gabriela Alcón, en inaugurant la nouvelle version de l’espace Educa Bolivia.

L’initiative, coordonnée entre ce portefeuille et celui de l’Éducation, a intégré les langues précitées dans les créneaux éducatifs transmis par les principaux médias étatiques et certains privés, a expliqué la fonctionnaire.

Alcón a rappelé que le pays travaille également en 2021 pour récupérer, notamment en faveur de l’éducation, d’autres espaces étatiques comme Bolivia TV, Red Patria Nueva et le tout le système de radios des peuples originaires.

'Certains prétendaient faire taire ces médias, mais nous les avons réactivés et tous sont au service de l’éducation', a souligné la vice-ministre.

Plusieurs organismes privés de communication se sont également joints à cette initiative pour remplir l’une de leurs fonctions les plus importantes, qui est de garantir le droit à l’éducation, maintenant dans les langues autochtones, a-t-elle souligné.

Selon le gouvernement, ces nouveaux projets suivront les programmes d’études, grâce à des enseignants parlant des langues autochtones qui seront également présentateurs, et ce en coordination avec l’Institut plurinational d’études de langue et de culture.

'L’éducation est fondamentale pour consolider les processus de transformation du pays andin, mettons tout en œuvre, maintenant avec la composante linguistique', a ajouté Alcón.

Avec cette nouvelle modalité éducative, a-t-elle estimé, nous renforcerons des valeurs comme l’honnêteté, la responsabilité, le respect, la solidarité, des questions communes aux nations et aux peuples originaires paysans.

peo/oda/apb