Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba condamne la campagne visant à limiter les transferts de fonds en provenance des États-Unis

La Havane, 14 août (Prensa Latina) Le ministère cubain des Affaires étrangères a condamné aujourd'hui une campagne orchestrée contre la nation caribéenne en assurant que ceux qui cherchent à tenir l'île responsable de la limitation des envois de fonds des États-Unis mentent.

Selon Ernesto Soberón, directeur général des affaires consulaires et de l'assistance aux Cubains vivant à l'étranger au ministère des affaires étrangères, “le seul responsable des obstacles à l'envoi de fonds est le gouvernement nord-américain lui-même”, a-t-il expliqué sur son compte Twitter officiel.

Dans ce sens, Washington limite les montants et empêche les canaux légaux et sécurisés pour les envois de fonds, les dons et les transferts bancaires vers l'île.

Les autorités du pays ont récemment réaffirmé leur volonté de promouvoir les possibilités pour leurs ressortissants vivant à l'étranger de contribuer au développement de la nation, mais ont reconnu que des obstacles tels que le blocus imposé par la Maison Blanche pendant près de six décennies entravaient les investissements.

Soberón a dénoncé la manipulation de la question et a qualifié d'absurde le discours qui cherche à accuser Cuba de cette question et à dire que la limitation des envois de fonds est due au fait que le gouvernement antillais garde pour soi les envois ou au moins une partie.

“En définitive, la permanence des mesures coercitives de Washington ne vise qu'à créer des difficultés, des troubles sociaux et le mécontentement de la population”, a fait remarquer le fonctionnaire.

jcc/mem/cgc