Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le président cubain remercie le soutien à la couverture en oxygène

La Havane, 16 août (Prensa Latina) Le président cubain Miguel Díaz-Canel a remercié lundi le personnel sanitaire et scientifique de leur soutien dans la couverture en oxygène du pays face à la nécessité de ce gaz.

 

Dans un message publié sur son compte Twitter, le président a assuré que la nation était en train de mener une bataille pour la vie avec l'armée de blouses blanches en première ligne.

« Ce que nous avons vu le plus au cours de derniers temps, c'était le patriotisme de notre peuple, du personnel de santé, des scientifiques, de toutes les personnes impliquées dans le fonctionnement millimétrique de l'oxygène; des personnes qui travaillent à plein temps dans des situations difficiles. Merci à tous ».

La veille, le chef de l'État a réaffirmé son engagement à assurer l'arrivée du gaz dans les établissements de santé pour la prise en charge des malades de Covid-19, suite à la panne de la principale industrie du pays et à l'augmentation des cas.

« Tout le monde travaille pour sauver des vies", a déclaré le président faisant allusion au moment embarrassant que traverse le pays en raison de la circulation d'une variante du coronavirus SARS-CoV-2 à transmission plus élevée, de la situation économique difficile due au siège des États-Unis, ainsi que d'une forte campagne de diffamation.

Pour sa part, le responsable de la Santé publique cubaine, José Ángel Portal, a expliqué qu'au vu du déficit de derniers jours, maintes industries, organisations et institutions nationales en mesure de le faire avaient été chargées de la production de gaz.

Certains pays  ont  de leur part fait don de petites usines pour aider à palier les difficultés, tandis que l'île importe une quantité considérable d'autres pays, ainsi que des équipements pour créer de l'oxygène en temps réel et le distribuer aux patients.

« Et cela au milieu d'un scénario dans lequel plusieurs pays traversent des crises similaires, certains d'entre eux sans capacité de production".

jcc/mem/ebr