Agence de Presse de l'Amérique Latine

La France gagne de son style sobre, l'Espagne perd de son bon goût

Par Fausto Triana

Madrid, 11 octobre (Prensa Latina) L'Espagne a laissé de bons sentiments dans la finale de la Ligue des Nations de football. La France sans nous faire tomber amoureux de son style à elle a montré aujourd’hui  être la meilleure équipe du monde. 

La Roja de Luis Enrique est arrivée dans le tournoi à quatre équipes à la recherche du trophée, peut-être en tenue de Cendrillon.  L’équipe, bien que très jeune, a fait preuve d'un sens du contact et domination au milieu du terrain, ce qui lui présage un bon avenir.

Le vertige que les Espagnols ont réussi à imprimer à la possession de balle est une version moderne de la fameuse tiquitaca qui leur a valu le titre à la Coupe du monde 2019 en Afrique du Sud. De cette façon, ils ont "endormi" les Italiens et ont presque réussi contre la France. Didier Deschamps, ancien joueur des Bleus, est un entraîneur qui prend peu de risques. Il respecte trop ses adversaires et souffre trop en match, avec une équipe qui est désormais encore plus puissante avec Karim Benzema que les vainqueurs de la Coupe du monde 2018 en Russie.

Pourtant, il obtient des résultats. Il est devenu champion en tant que joueur sur le sol français en 1998 en tant que capitaine de l'équipe, puis lors du tournoi russe très disputé, pour détenir les titres mondiaux dans les deux rôles.

Il a dérapé lors du Championnat d'Europe de l'été dernier et a abordé la Ligue des Nations en espérant retrouver une crédibilité auprès des Français..

Plus tôt, contre la Belgique, il a été sauvé in extremis par Benzema, le phénoménal Kylian Mbappé et une frappe du gauche du vert Theo Hernandez pour le 3-2. Et contre l'Espagne, une formule similaire, Benzema et Mbappé pour 2-1.

Absent de la fête lors de ce tournoi, Antoine Griezmann n'a pas été tranchant dans ses tirs au but, même s'il reste indispensable au jeu de l’Hexagone.

Il y aura longtemps une controverse en Espagne pour savoir si le but décisif de Mbappé était réellement légal. Les reprises vidéo de l'affrontement à Milan, en Italie, ont montré un hors-jeu apparent.

Puis l'arbitre, l'Anglais Anthony Taylor, a fait valoir que lorsque le ballon a été touché par le défenseur Eric Garcia, l'éventuel hors-jeu a été invalidé. 

Quoi qu'il en soit, bien que la Ligue des Nations ne soit pas encore une compétition très réputée, elle a donné une idée de la manière dont certaines équipes européennes se débrouillent sur la route de la Coupe du monde Qatar 2022.

La France, à première vue, semble être le pays le moins compliqué. Ils ont beaucoup de joueurs talentueux, un superbe trident offensif (Benzema, Mbappé et Griezmann), mais le fait est que les buts ne viendront pas toujours dans les moments difficiles.

jcc/acl/ft