Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba appliquera des doses de rappel pour les personnes vaccinées contre la Covid-19

La Havane, 12 octobre (Prensa Latina) Cuba appliquera dans les prochains mois une autre dose de rappel aux personnes qui ont déjà reçu des schémas de vaccination anti-Covid-19 dans le pays, et à ceux qui arrivent sur l'île avec d’autres vaccins administrés, ont informé aujourd’hui les autorités sanitaires. 

Lors d’une conférence de presse, le président du Groupe des industries biotechnologiques et pharmaceutiques (BioCubaFarma), Eduardo Martinez, a précisé que les propositions cubaines à cette fin seront Soberana Plus, Soberana 01, Abdala et Mambisa.

'Nous avons étudié ce qui se passe avec la réponse immunitaire des personnes vaccinés depuis six mois et les niveaux d’anticorps spécifiques contre le virus SARS-CoV-2, responsable de la Covid-19, se maintiennent actifs', ont indiqué.

Cependant, malgré ces preuves, il existe des patients immunodéprimés ou plus sensibles à l’infection et qui ont besoin d’une autre dose pour atteindre des niveaux de protection plus élevés, a-t-il ajouté.

En outre, certains sont contaminés alors qu’ils sont vaccinés, car 100 % de la population ne répond pas à tous les produits et nécessitent un renforcement de l’immunité, a-t-il expliqué.

Martinez a déclaré que le processus pourrait commencer en novembre prochain avec les premières personnes vaccinées à Cuba contre la Covid-19 et appartenant aux secteurs de la santé et biopharmaceutique, ainsi que les participants aux essais cliniques.

Dans des déclarations à Prensa Latina, il a précisé que les personnes avec des schémas à deux doses d’autres vaccins internationaux comme Pfizer, Moderna, Sputnink V, Sinopharm ou AstraZeneca pourront également recevoir l’un des immunisants cubains.

'Nous avons déjà la preuve que des gens dans d’autres pays ont vécu ce processus et ont augmenté leurs niveaux d’anticorps, ce qui est très important pour faire face à d’autres souches du virus plus dangereuses', a-t-il souligné.

Il a également précisé que le candidat-vacin Mambisa, développé par le Centre de génie génétique et de biotechnologie (CIGB) pour être appliqué de manière nasale pourrait être la proposition à utiliser pour les voyageurs arrivant à Cuba de l’étranger.

'Avec Mambisa nous avons des résultats très encourageants en raison de sa capacité à couper l’infection à la porte d’entrée du virus, de plus il active l’immunité innée et la réponse spécifique contre le SARS-CoV-2', a-t-il déclaré.

Sur les stratégies pour accueillir le tourisme national et international à partir du 15 novembre prochain, le ministre de la Santé publique de Cuba, José Ángel Portal, a déclaré lors de la même conférence de presse que cette entité publiera dans les prochains jours le protocole d’action à suivre.

'Il a été envisagé de prendre en compte les certificats de vaccination des voyageurs et alors ceux qui les présentent ne devraient pas présenter de PCR négatif à leur arrivée. Cependant, ceux qui ne viennent pas avec ce document, devront présenter le test négatif à la détection du virus', a-t-il signalé.

Portal a souligné que la pandémie de Covid-19 n’est pas encore terminée mais que le pays va s'ouvrir peu à peu en maintenant les protocoles et soins face à la maladie.

peo/rgh/cdg