Agence de Presse de l'Amérique Latine

Un joueur de la NBA demande le respect de sa décision de ne pas se vacciner contre la Covid-19

Washington, 14 octobre (Prensa Latina) Le joueur Kyrie Irving apparaît aujourd’hui à nouveau à l’épicentre médiatique de l’Association Nationale de Basket-ball des États-Unis (NBA) en réclamant le respect pour sa décision de ne pas se faire vacciner contre la Covid-19.

Cette posture du joueur vedette des Brooklyn Nets lui fera manquer la saison prochaine en raison des règlements de la ville de New York qui exigent à toutes les personnes au moins une dose des produits certifiés pour éviter de contracter ou réduire les effets du virus SARS-CoV-2 pour pouvoir entrer dans des enceintes fermées.

'J’ai choisi de ne pas être vacciné, et c’est mon choix, et je demanderais à tout le monde de respecter ce choix', a déclaré Irving dans une vidéo live via son compte Instagram.

Je vais rester en forme et serait prêt à jouer. Ce n’est pas une question politique; il ne s'agit pas de la NBA, il ne s'agit pas d'une organisation, il s'agit de ma vie et de ce que je choisis de faire', a-t-il ajouté.

Sa déclaration a lieu le lendemain de l’annonce des Nets qu’il ne lui sera pas permis de s’entraîner ou de jouer avec eux tant qu’il n’aura pas rempli l'obligation de la ville de New York.

Si Irving ne peut disputer aucun match de la prochaine campagne il pourrait perdre plus de 17 millions de dollars de salaire, selon le portail ESPN.

L’ancien joueurs des Cleveland Cavaliers et des Boston Celtics a expliqué qu’il ne s’agissait pas d’une croisade contre les vaccins ou la NBA, mais qu’il se sentait contrarié parce que les gens perdaient leur emploi à cause de l’obligation de se faire vacciner.

Selon des sources de la NBA, plus de 95 pour cent des joueurs ont déjà reçu au moins un vaccin contre la Covid-19.

La 75ème saison de la NBA débutera le 19 octobre prochain avec un calendrier normal de 82 matchs, après deux années atypiques au cours desquelles le nombre de matchs avait été réduit en raison de la situation épidémiologique existante.

peo/mem/rps