Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba et ses potentialités commerciales en Indonésie

La Havane, 15 octobre (Prensa Latina) Cuba offre des opportunités dans plusieurs secteurs pour promouvoir des liens économiques qui peuvent être bénéfiques à de nombreuses entreprises, a déclaré aujourd'hui le président de la Chambre de commerce cubaine, Antonio Carricarte, lors d'un événement international. 

Le panel IV consacré aux "Affaires et investissements après la pandémie de Covid-19" du Forum des affaires Indonésie-Amérique latine et Caraïbes (INA-LAC) qui s'est tenu hier et aujourd'hui dans un format hybride, en face à face et virtuel, a convié à la communauté des affaires, aux responsables gouvernementaux et aux parties prenantes à explorer les moyens d'établir une coopération économique concrète et d'étendre virtuellement les réseaux d'affaires, a dit M. Carricarte à Prensa Latina. 

Le panel IV a examiné les principaux changements dans l'environnement des affaires et le climat d'investissement en Indonésie et dans les pays d'Amérique latine et des Caraïbes.

Ce faisant, les panélistes ont tenu compte des effets de la pandémie de Covid-19 et des réformes en cours en Indonésie et dans les pays d'Amérique latine et des Caraïbes.

Plus précisément, le président de la Chambre de commerce cubaine a souligné les efforts déployés par Cuba pour accroître la production et la transformation de denrées alimentaires, augmenter la prospection et l'extraction de pétrole, "et il pourrait y avoir des opportunités pour les entreprises indonésiennes dans la culture du café, de la noix de coco et la transformation de ses dérivés.

Dans le cadre de l'événement, il a signé une lettre d'intention pour insérer Cuba dans une plateforme numérique destinée à promouvoir les affaires et le commerce entre l'Indonésie et l'Amérique latine et les Caraïbes.

Pa rapport au forum commercial INA-LAC, Carricarte a estimé qu'il s'agissait d'une "initiative très importante en ce moment pour renforcer les liens commerciaux entre l'Amérique latine et les Caraïbes et l'Indonésie, voire d'autres pays".

Les organisateurs l'ont conçu selon une approche régionale, et c'est quelque chose de très positif car cela peut contribuer à l'intégration interrégionale et à la création de chaînes communes avec des entreprises indonésiennes et d'autres nations d'Asie du Sud-Est.

jcc/mh/cvl