Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba met à jour ses protocoles sanitaires en réponse à la propagation d'Omicron

La Havane, 12 janvier (Prensa Latina) Cuba a mis à jour les protocoles de gestion préventive des médicaments, de traitement thérapeutique et d'hospitalisation face à l'avancée du variant Omicron du nouveau coronavirus.

Selon un reportage de la télévision locale, une réunion régulière du groupe de travail gouvernemental pour le traitement et le contrôle de la maladie a analysé le nombre croissant de cas positifs, qui s'est élève à 10 934 durant la première semaine de janvier. 

Le ministre de la Santé publique, José Ángel Portal, a indiqué que « le nombre moyen d'infections par jour est de 1 367, contre 124 signalées quotidiennement en décembre ». 

« Le nombre de décès par rapport aux cas confirmés sera faible », a ajouté le spécialiste mettant en valeur la vaccination groupale et l'application de plus de trois millions de doses de rappel.

Les niveaux de transmission les plus élevés  sont associés à Pinar del Río (ouest), Camagüey (est), Matanzas (ouest), La Havane (ouest), Cienfuegos (centre) et Las Tunas (est). Bien que le variant Delta continue à se propager dans le pays, celui d’Omicron prédomine.

Ainsi, le nouveau protocole établit l'admission des enfants de moins de deux ans, de ceux dont le calendrier vaccinal est incomplet ou non vacciné, des patients pédiatriques avec des facteurs de risque, des femmes enceintes et du post-partum,  des patients non vaccinés et de ceux dont l'état clinique justifie des soins hospitaliers. 

Le Premier ministre cubain Manuel Marrero a appelé à ne pas faire preuve d'une confiance excessive pendant que certains avaient demandé l'accélération des vaccinations de rappel et un suivi constant des cas positifs diagnostiqués.

jcc/msm/lrg