Agence de Presse de l'Amérique Latine

Des concerts live et des mesures anti-Covid-19 vont marquer le Festival Jazz Plaza

La Havane, 12 janvier (Prensa Latina) Du 18 au 23 janvier, le festival international Jazz Plaza promet des retrouvailles à Cuba avec de la musique live sans perdre de vue les mesures de biosécurité Covid-19, a annoncé aujourd'hui le comité d'organisation.

Lors de la conférence de presse qui s'est tenue à l'Hôtel Nacional de Cuba, le président du festival Víctor Rodríguez a confirmé que « le festival se déroulera en personne, conformément aux restrictions actuellement en vigueur dans le pays » et, comme nouveauté, a annoncé la suspension de l'événement parallèle à Santiago de Cuba.

Nous remercions les musiciens étrangers qui ont maintenu leur participation au Jazz Plaza et qui sont déjà là, a dit Rodríguez à propos de l'événement qui concentrera les représentations dans trois lieux de la capitale : le Teatro Nacional de Cuba, la salle Tito Junco du Centre Bertolt Brecht et le Teatro América.

Le concert d’ouverture, donné par le pianiste cubain Nachito Herrera, mettra en valeur le talent instrumental des musiciens nord-américains qui composent le groupe Habana Jazz, tandis que le lauréat et fondateur du Prix national de la musique, Bobby Carcassés, présentera son spectacle Del Blues a la Timba dans la salle Covarrubias du Théâtre national.

Carcassés a rappelé le 50e anniversaire de son groupe afrojazz et a dédié le récital au trompettiste José Manuel Crego, dit El Greco, "l'un des musiciens cubains décédé récemment qui a prouvé sa valeur et ses grandes qualités humaines".

Au programme du concert, il y aura des prestations du musicien angolais Ray Lema, qui partagera la scène avec l'Orchestre symphonique national dirigé par Joao Mauricio Galindo (Brésil) et Enrique Pérez Mesa (Cuba).

Les pianistes Jacob Karl Anders (Suède), Laurent de Wilde (France), Mike del Ferro (Pays-Bas) et le saxophoniste Pekka Pylkkanen (Finlande) et une délégation de musiciens argentins représentée par le bassiste Javier Malosetti et le La Colonia Project seront également attendus.

La présidente de l'Institut cubain de musique Indira Fajardo a souligné que le festival favorisait la confluence des générations, tandis que le musicologue et président du Colloque international de jazz in memoriam Leonardo Acosta, Neris González, a expliqué les particularités de l'événement théorique.

Le plus important festival de jazz de l'île sera diffusé virtuellement sur Streaming Cuba, sur les plateformes numériques du Centre national de la musique populaire et du ministère de la culture.

jcc/msm/chm