Articles

Le député français François-Michel Lambert encourage la coopération avec Cuba au sujet de l'environnement

Paris, 13 janvier (Prensa Latina) Le député écologiste François-Michel Lambert a dit jeudi qu'il organisait pour la fin du mois un colloque visant à renforcer la coopération en matière de protection de l'environnement dans les Caraïbes moyennant la contribution de chercheurs français et cubains. 

Nos deux pays peuvent contribuer, par leur collaboration juridique dans le domaine du droit de l'environnement, à mettre la région dans une meilleure position et faire face aux défis communs, a dit M. Lambert à Prensa Latina.

Parmi ces défis, il a cité l'augmentation de la force et de la fréquence des ouragans, l'élévation du niveau de la mer, l'invasion des sargasses sur les plages et la pollution marine due au plastique.

Selon le parlementaire, c'est dans cette optique qu'il prévoit de tenir le forum en ligne le 31 janvier depuis l'Assemblée nationale française accueilli par son groupe d'amitié avec Cuba.

Il est important et nécessaire que les experts français et cubains promeuvent un travail commun dans les Caraïbes, une partie du monde à la biodiversité riche et en même temps fragile, exposée aux attaques du changement climatique, a souligné le président du groupe d'amitié, l'un des plus importants du Palais Bourbon.

Lambert a défendu la coopération régionale à partir d'une position environnementaliste, loin de la projection qui subordonne la nature à l'économie, telle que celle exercée par les États-Unis. 

« Dans ce sens, nous avons l'intention d'aider l'Organisation pour l'Harmonisation du Droit des Affaires dans les Caraïbes à construire des lignes communes sur le droit de l'environnement », a-t-il dit.

jcc/jf/wmr