Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le président cubain invite à des débats sur le code de la famille

La Havane, 13 janvier (Prensa Latina) Le président Miguel Díaz-Canel a appelé aujourd'hui le peuple cubain à étudier et à enrichir le projet de Code de la famille récemment approuvé par l'Assemblée nationale du pouvoir populaire (Parlement). 

« Je vous invite à l'étudier et à rejoindre le chant pour les droits de tous », a écrit le président sur le réseau social Twitter, après la parution mardi au Journal officiel du document qui sera soumis à une consultation populaire entre février et avril.

Le nouveau texte juridique met à jour l'atlas de la géographie socio-familiale de Cuba dans lequel les droits de tous les acteurs sont inclus.

Selon les spécialistes, des garanties pour les couches vulnérables de la société y sont reconnues et le pouvoir des personnes de décider de se marier ou non, ou de former ou non une union de fait, qu'elle soit hétéro ou homo-affective, y est renforcé entre autres contributions.

Le code octroie la possibilité de déterminer le régime économique du mariage ou de l'union de fait dans des situations exceptionnelles et dans les limites de la loi, l'exercice de la responsabilité parentale en faveur de tiers et de décider d'un commun accord de l'ordre des noms de famille des enfants.

Le texte jette les bases d'un droit de la famille plus démocratique, plus solidaire et plus responsable fondé sur la reconnaissance de la dignité comme valeur suprême et fondement des autres droits constitutionnels.

Le nouveau code de la famille a fait l'objet d'un débat avec des experts juridiques et des agences gouvernementales.

Après le référendum, le Parlement devra approuver une nouvelle version et un référendum auprès des citoyens devra être convoqué. 

jcc/gaz/evm