Agence de Presse de l'Amérique Latine

La Chine demande à l'Uruguay de faire preuve de patience concernant l'accord de libre-échange

Montevideo, 23 novembre (Prensa Latina) La Chine s'impose comme le premier partenaire commercial de l'Uruguay, mais demande aujourd'hui de la patience concernant la signature d'un accord de libre-échange bilatéral.

C'est ce qu'a déclaré l'ambassadeur du géant asiatique, Wang Gang, après la signature du protocole d'exigences phytosanitaires pour l'exportation de sorgho de l'Uruguay vers son pays.

Le diplomate a indiqué qu'après 10 mois de négociations, ils avaient achevé l'étude de faisabilité conjointe en vue de la signature d'un accord commercial.

Pour sa part, le ministre de l'élevage, de l'agriculture et de la pêche, Fernando Mattos, a salué l'autorisation de la vente de sorgho sur le marché chinois, principal importateur mondial.

Mattos a communiqué que le protocole convenu donnerait un coup de pousse à la diversification de la production de sorgho dans le pays.

En outre, les céréales seront exportées pour la consommation animale et humaine.

Il y a en effet quelque 21 entreprises enregistrées souhaitant participer à la production et à l'exportation de ce produit.

jcc/mem/ool