Agence de Presse de l'Amérique Latine

La Colombie, Cuba et le Mexique progressent dans la conception d’une agence latino-américaine de médicaments

Mexico, 18 mars (Prensa Latina) Les gouvernements du Mexique, de la Colombie et de Cuba avancent dans l’initiative de créer une Agence des médicaments d’Amérique latine et des Caraïbes, a annoncé jeudi dernier le Secrétariat aux Relations extérieures (ministère des Affaires étrangères) de Mexico. 

Ce ministère a publié un communiqué conjoint dans lequel il est indiqué que les délégations des trois pays avancent dans les travaux visant à conception du nouveau mécanisme régulateur visant à promouvoir l’autosuffisance des intrants stratégiques et réduire l’écart des capacités technologiques et organisationnels.

L’agence, ajoute-t-il, encouragerait le développement de matières premières, de produits pharmaceutiques et de technologies sanitaires.

Il indique que l’Institut national de surveillance des médicaments et des aliments (Invima) de Colombie, le Centre national de contrôle des médicaments, équipements et dispositifs médicaux de la République de Cuba (Cecmed) et la Commission fédérale pour la protection contre les risques sanitaires (Cofepris) du Mexique, avancent dans la création de cet instrument latino-américain.

Cette initiative, lancée par la Colombie, Cuba et le Mexique, vise à renforcer les capacités sanitaires de l’Amérique latine et des Caraïbes et à soutenir le processus d’autorisation des médicaments et vaccins en cas d’urgence sanitaire, tout en contribuant au plan d’autosuffisance sanitaire de la région, exprime la note.

Lors d’une réunion des directeurs des agences sanitaires et de leurs ministères respectifs, les bases d’un travail articulé de convergence réglementaire permettant l’autosuffisance des intrants stratégiques dans la région ont été analysées, signale le document.

En outre, l’initiative vise à supprimer les obstacles au commerce de matières premières pour les médicaments et les vaccins et à permettre l’unification des voies rapides d’autorisation des médicaments et des dispositifs médicaux dans les situations d’urgence sanitaire.

Ce projet a été annoncé en janvier 2023 lors du VIIe Sommet des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes (CELAC) et servira de modèle régional pour démontrer l’efficacité des fonctions de réglementation, y compris le processus d’inspection des usines et des laboratoires, en plus de représenter une occasion de répondre à la recherche clinique.

Ce projet contribue à l’intégration régionale dans le domaine de la santé en facilitant le commerce de ces produits dans la région et en garantissant l’accès des populations d’Amérique latine et des Caraïbes à des médicaments sûrs, efficaces et de qualité, conclu le communiqué.

peo/lam/Lma